PORTRAIT

Sylvie, racontez nous le parcours qui vous a amené à la politique…
Diplômée de l’école supérieure de commerce de Bordeaux, j’ai débuté comme professeur de gestion en classe de BTS comptabilité et gestion d’entreprises et en formation continue. J’ai par la suite occupé des fonctions d’ingénieur commercial dans la vente de solutions informatiques de gestion aux experts comptables. Puis ce furent huit années sans activité professionnelle car partagées entre mes quatre enfants et mes engagements associatifs avant de reprendre un poste de professeur de gestion et management en classe de BTS Force de vente et BTS gestion d’entreprises. Depuis 1999 , j’étais l’attachée de gestion d’un groupe scolaire. J’ai quitté cette fonction en fin d’année scolaire pour assumer pleinement le mandat de conseillère régionale pour lequel j’ai été élue en mars 2010.

Vous êtes donc une femme et une femme politique… !
Oui et être une femme en politique c’est aussi faire chaque jour l’apprentissage de la recherche de la solution la plus équilibrée comme dans la cellule familiale ! C’est accepter d’écouter chacun pour définir ensemble un projet qui sera le meilleur pour tous.

La politique de nos jours comment l’entendez vous ?
C’est avant tout un engagement citoyen au service de mes concitoyens, dont j’ai pris la mesure très tôt puisque mon père était maire d’une commune rurale des Landes pendant 30 ans. Il me semble indispensable que les élus agissent comme s’ils étaient les employés d’une société de service.

Mon ambition n’est pas de devenir une femme politique dans son acceptation courante, mais une gestionnaire efficace de la vie locale.
Je n’ai pas une âme de leader mais de manager. Je souhaite être de ceux qui permettent la cohésion et le dynamisme d’une équipe active.

Par quoi passe l’action politique à l’avenir ?
Elue en 2001, conseillère municipale UDF puis en 2010 conseillère régionale d’Aquitaine, je me suis efforcée de connaître au mieux les dossiers de notre ville et de l’ensemble des territoires de notre région. Aujourd’hui, adjointe au maire de Pessac en charge du développement économique et de l’insertion professionnelle, je me trouve sur un champ de compétences partagées avec la Région. C’est la synergie entre les collectivités territoriales qui sera l’avenir de l’action politique.

Vous  retrouverez l’essentiel de mon activité dans ce blog mais aussi sur ma page Facebook qui se fait l’écho de mon action quotidienne. Vous pouvez m’écrire à l’aide du formulaire ci-dessous :

 

Votre nom : (oblig.)
Votre email : (oblig.)
Site Web :
Sujet :
Message :
Vous mettre en copie (CC)
 



Un commentaire

  1. cajarc soler eugénie dit :

    Bonjour madame Trautmann,

    Actuellement étudiante en Master 2 Collectivités Locales à Toulouse, je réalise une étude sur le respect des droits des élus minoritaires.
    Veuillez trouver ci-dessous un questionnaire rapide qui m’aiderait à cerner, si vous le souhaitez, les difficultés des élus minoritaires :

    Questionnaire :

    - Avez-vous facilement accès aux documents utiles à la préparation des conseils municipaux?
    - Rencontrez-vous des difficultés pour exercer votre droit d’expression dans les publications municipales ? Si oui, lesquelles ?
    - Utilisez-vous le droit à la formation dont vous bénéficiez ?
    - Bénéficiez-vous d’un local pour exercer vos fonctions ?

    Je vous remercie d’avoir pris le temps de lire mon message, n’hésitez pas à communiquer mon adresse mail à vos collègues : eugenie.cajarcsoler@laposte .net

    Cordialement,

    Eugénie CAJARC SOLER.

Répondre

Mohamed Fouad Barrada |
Journal d'1 République... |
sarkosy un espoir pour la f... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | optiqueslibérales
| Union Pour le Développement...
| Vu de Corbeil-Essonnes