Archives pour la catégorie Vie de la cité

PAROLES D’HABITANTS DU CONSEIL CITOYEN DE SAIGE

180418_saigeSoirée très enrichissante avec des habitants de Saige – Formanoir, participants ou non du Conseil Citoyen, les représentants du Centre Social et de la CSGTP et quelques extérieurs, Serge Pialoux (direction Vivre à l’Université) de l’université Michel Montaigne, Géraldine Kovalski (service développement social de la ville), Benoit Grange adjoint du secteur et moi-même.
Il s’agissait d’inventorier des sujets qui seront ensuite traités avec le conseil citoyen en lien avec les associations et institutions adéquates : la perte des liens tissés naturellement entre voisins, le nombres de jeunes inoccupés, les diplômés sans travail, l’isolement qui augmente avec la paupérisation, le non respect de règles évidentes partout ailleurs, l’autarcie du quartier de Saige – Formanoir, comme celle du Campus.

« Il en résulte qu’il faut effacer les frontières invisibles et régler les problèmes qui nuisent à l’ouverture et au renouveau  » conclut le journaliste présent, Michel Soulé Limendoux. Vous avez ici le lien vers son article.

COMMEMORATION DE LA BATAILLE DE LA LYS

180412_La_LysLe 9 avril 2018, les présidents français et portugais commémoraient le centième anniversaire de la bataille de la Lys. L’occasion de parfaire notre connaissance de la première guerre mondiale.

Une histoire méconnue et pourtant les Portugais ont payé un lourd tribut, 300 officiers tués et quelque 7 000 soldats tués, blessés ou faits prisonniers sur les 15 000 engagés, au cours de cette bataille entamée le 9 avril 1918. Il s’agit en fait d’une guerre de tranchées, qui s’est déroulée le long de la rivière la Lys, dans le nord de la France. L’un des épisodes de la guerre des Flandres. Le Portugal, plutôt en retrait du conflit au début de la guerre, finit par s’impliquer à partir de 1916. Le pays n’a pas connu d’affrontement sur son sol depuis les guerres napoléoniennes 100 ans auparavant. Cette fois encore, les Portugais vont s’engager aux côtés de leurs alliés traditionnels, les Anglais. La 2e division portugaise stationnée depuis plus de six mois sur la Lys subit un harcèlement allemand constant, elle est épuisée, au bord de la reddition. Ironie du sort, c’est au moment où la décision est prise d’évacuer que l’artillerie allemande pilonne les portugais.

Le 12 avril, la ville de Pessac rendait également hommage à cet épisode tragique. Au nom de Monsieur le maire, je lisais un extrait du discours de Monsieur le Président Français.fichier pdf

 

LA PEPINIERE RENTRE DANS LE PROCESSUS DE DEVELOPPEMENT DE BORDEAUX UNITEC

170602_pepiniereL’association Bordeaux Unitec fondée en 1990, est implantée sur le domaine universitaire de l’agglomération bordelaise, sur le lieu dit Condorcet. Sa spécificité : aider à faire le lien entre la recherche, l’enseignement supérieur, l’innovation technologique et le développement économique, favoriser l’émergence, la création et le développement d’activités industrielles et tertiaires innovantes, en étroite collaboration avec la communauté scientifique et universitaire. Dès son arrivée au poste de directeur, Stéphane Rochon, a défini une nouvelle trajectoire ambitieuse.

La ville de Pessac a confié, par délibération unanime du 31 mai dernier, la gestion de la Pépinière d’Entreprises et la location des espaces mis à disposition des entreprises à l’association Bordeaux Unitec afin que puisse être proposé aux start-up un parcours cohérent d’accompagnement et d’hébergement. Une belle opération partenariale.

CSPROMAT : UNE NOUVELLE SOCIETE A BERSOL

170609_CSpromat

 

Un nouveau mug pour ma collection !

Ce vendredi 9 juin, je participais au 4 rue Paul Emile APPELL sur la zone industrielle de Bersol à l’inauguration de l’entreprise CSPromat. Nous leur souhaitons une grande réussite dans leur activité de support aux professionnels soit par la vente de matériels, équipements et accessoires pour le gros œuvre soit par l’activité de réparation dans leur propre activité. Cédric Feuillie mise sur la qualité du service pour s’implanter rapidement. Les relations se tissent déjà puisqu’il travaille pour sa communication digitale avec une des membres de la Loco-coworking.

LA VILLE DE PESSAC FAIT APPEL AU MECENAT

Petit déjeuner Economie - MécénatLa Ville de Pessac propose depuis cette année aux entreprises du territoire de s’associer à des projets portés par la collectivité, dans le cadre de l’intérêt général.

Le premier petit-déjeuner dédié à cette action de mécénat a réuni, le 24 mai dernier, 14 entreprises venues à notre rencontre pour connaître les principes de ces actions et les projets finançables de cette façon.

Nous avons même eu le plaisir de voir une entreprise proposer qu’une action ayant trait au handicap soit susceptible de faire l’objet d’un mécénat. A Pessac, nous avons nombre d’entrepreneurs engagés.

LABORATOIRE AQUANAL

170516_Aquanal2 170516_Aquanal3Le 7 octobre 2015, nous étions reçus par le Docteur Guillonneau, directeur du laboratoire d’analyses industrielles Aquanal. Ce sera la première entreprise à s’installer  sur Coeur Bersol (ancien site IBM), première pièce de la rénovation de l’ensemble de la zone industrielle de Pessac Bersol.

Ce laboratoire est spécialisé dans les analyses chimiques agroalimentaires destinées à l’étiquetage nutritionnel des aliments et des vitamines, principalement des poudres de lait infantiles, des produits laitiers et des aliments destinés à des fins médicales.

La pose de la première pierre avait lieu le 30 septembre 2016. Voici le bâtiment quasiment achevé, très proche de l’image de synthèse sur la page d’accueil de leur site. Belle réalisation, avec la tour Thales en perspective !

UN CHANTIER « NOUVELLE CHANCE » A PESSAC

Chantier Nouvelle Chance

Chantier Nouvelle Chance

 

Les Villes de Pessac, Cestas et Canéjan ont mis en œuvre un chantier Formation Qualification Nouvelle Chance porté avec le PLIE des Sources  et la Mission Locale des Graves pour favoriser le développement de l’employabilité des demandeurs d’emplois dans le secteur de l’hygiène et de la propreté. Le CFA de Pessac, l’INHNI et un organisme de formation de Mérignac, l’INSUP mettent leurs compétences au service de 15 jeunes et adultes, bénéficiaires du RSA, domiciliés sur le territoire du 14 mars au 4 juillet 2017. Dans l’équipe, il y a 14 Pessacais dont 9 habitants les quartiers politique de la ville.

Les voici en train de faire un nettoyage de fond de l’entrée de la salle de spectacle de Bellegrave. Ces chantiers favorisent l’insertion professionnelle dans le secteur du nettoyage des publics en situations précaires par le biais de la qualification et permettent de répondre aux besoins en recrutement des entreprises de nettoyage du territoire.

L’ensemble des séances pédagogiques ont lieu à l’INHNI – 3, rue Marcel Dassault à Pessac et les travaux pratiques se font sur des équipements municipaux mis à disposition par les villes.

SORTIE 13

160601_sortie13Ce soir a lieu l’inauguration de Sortie 13, un nouveau lieu culturel dans la ville de Pessac, dans le quartier de l’Alouette et donc proche de la sortie 13 de la rocade. M. Igorra, alors directeur de la société S3G, avait fait appel à la mairie en juin 2014 pour l’aider. Lors d’un rendez-vous il me faisait part de ses craintes compte tenu du marché « des gratuits ». Déjà son effectif n’était plus que de 46 personnes contre 130 au moment de la cession par Sud-Ouest. Il cherchait donc un repreneur ou un investisseur. Nous l’avons rencontré une seconde fois en octobre. La société S3G était en liquidation. Un nouveau projet devait être dessiné. Deux idées : la fondation propriétaire souhaitait sur 700 m2 accueillir des associations culturelles dans des studios, salles d’exposition , ateliers … les 600 m2 de bureaux restant pourraient devenir une pépinière ou un centre d’affaires car il fallait une source de financement. Nous lui avons donc proposé de visiter la pépinière de Pessac et de le mettre en contact avec l’adjointe à la culture. Le résultat est probant quant à son montage et à son installation. J’ai eu la chance de présider la commission de sécurité d’ouverture, ce qui m’a permis de faire la visite en avant-première. Gageons que l’exploitation sera aussi une réussite. (suite…)

CAFE ECONOMIQUE : FAUT-IL AVOIR PEUR DES ROBOTS ?

Proditec
On est rassuré d’emblée lorsque Jean Marc Salotti, spécialiste de l’Intelligence Artificielle, enseignant chercheur à l’ENSCBP, énonce les faiblesses des robots, du moins des robots d’aujourd’hui. Ils ont une vision nettement inférieure à celle de l’homme qui sait corriger les défaut dus au contexte, leur motricité est loin d’être équivalente à celle procurée par les articulations et les muscles du corps humain. Enfin, il n’a pas de vécu. Mais cela se corrige puisque des robots peuvent avoir des cycles d’apprentissage. Pour l’instant le robot est supérieur essentiellement pour ce qui concerne l’intelligence calculatoire, celle qui lui permet de battre l’homme au jeu d’échecs et maintenant au jeu de go.
Le cluster Aquitaine Robotics accompagne les projets collaboratifs de recherche et développement dans ce secteur.  L’occasion pour moi de citer PRODITEC, entreprise pessacaise qui fait partie de ce cluster et que le maire et moi avons visité dernièrement.

LA RENTREE AU LYCEE PAPE CLEMENT

150903_Pape-ClementCe jeudi 3 septembre, Monsieur le Recteur et Monsieur le président de Région avaient organisé une rencontre conviviale à l’occasion de la fin des travaux de rénovation par la Région Aquitaine. Le maire de Pessac, Franck Raynal, n’a pu y participer, ayant programmé une conférence de presse sur les dossiers de la rentrée pour ce matin avant d’avoir connaissance de cette manifestation. Son nom figure toutefois sur la plaque dévoilée pour l’occasion.

Pessac a la chance d’accueillir sur son territoire trois lycées dont les rénovations se sont faites successivement, permettant ainsi de garder en état ces lieux d’enseignement mais aussi de les adapter aux nouvelles normes de sécurité et d’accessibilité.

Pour le lycée Pape Clément, aujourd’hui s’achève donc la réhabilitation des bâtiments A et B de l’externat et de l’administration ainsi que le désamiantage du sol du bâtiment C pour près de 5 millions de travaux HT orchestrés de main de maître par Monsieur Jeff Dananick, architecte. Il reste encore la création d’un local pour les agents et l’ensemble du programme inscrit au PPI 4 (plan pluriannuel d’investissement) aura été réalisé.

La ville de Pessac remercie chacun, l’Etat, les collectivités, le proviseur M. Martinez, les enseignants et les agents, l’architecte et les entreprises, pour son investissement dans ce projet devenu réalité.

12345...18

Mohamed Fouad Barrada |
Journal d'1 République... |
sarkosy un espoir pour la f... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | optiqueslibérales
| Union Pour le Développement...
| Vu de Corbeil-Essonnes