Archives pour la catégorie Solidarité

UN CHANTIER « NOUVELLE CHANCE » A PESSAC

Chantier Nouvelle Chance

Chantier Nouvelle Chance

 

Les Villes de Pessac, Cestas et Canéjan ont mis en œuvre un chantier Formation Qualification Nouvelle Chance porté avec le PLIE des Sources  et la Mission Locale des Graves pour favoriser le développement de l’employabilité des demandeurs d’emplois dans le secteur de l’hygiène et de la propreté. Le CFA de Pessac, l’INHNI et un organisme de formation de Mérignac, l’INSUP mettent leurs compétences au service de 15 jeunes et adultes, bénéficiaires du RSA, domiciliés sur le territoire du 14 mars au 4 juillet 2017. Dans l’équipe, il y a 14 Pessacais dont 9 habitants les quartiers politique de la ville.

Les voici en train de faire un nettoyage de fond de l’entrée de la salle de spectacle de Bellegrave. Ces chantiers favorisent l’insertion professionnelle dans le secteur du nettoyage des publics en situations précaires par le biais de la qualification et permettent de répondre aux besoins en recrutement des entreprises de nettoyage du territoire.

L’ensemble des séances pédagogiques ont lieu à l’INHNI – 3, rue Marcel Dassault à Pessac et les travaux pratiques se font sur des équipements municipaux mis à disposition par les villes.

LES 25 ANS D’ENVIE GIRONDE

eNVIE6gIRONDEMême le Petit Futé, qui lui a 40 ans, nous conseille Envie Gironde :

En développé, Envie signifie Entreprise Nouvelle vers l’Insertion par l’Économique.  Côté coulisse, sa mission est d’apprendre un métier à des personnes exclues du monde du travail. Côté vitrine, cela donne de l’électroménager à prix imbattable. Lave-linge – à partir de 105 € -, cuisinières et réfrigérateurs – à partir de 90 € – sont issus du recyclage et de la récupération de machines d’occasion. Après réparation, les appareils subissent de nombreux tests de contrôle avant d’être mis en vente, sont garantis un an pièces et main-d’œuvre, et bénéficient du service après-vente de l’enseigne. Un service après-vente irréprochable et un accueil sympathique ! Envie contribue ainsi à la protection de l’environnement. Un must pour les petits budgets. Du développement durable pur et dur.

Rien à ajouter ! Envie c’est effectivement à la fois un centre de formation professionnelle, une entreprise d’insertion professionnelle et un commerce solidaire animés du souci de la protection de l’environnement. Envie est une entreprise qui a fait du développement durable avant que le concept ne soit réellement défini.

Alors,  difficile défi pour les 25 prochaines années. La barre est déjà bien haute. Pourtant je ne doute pas que l’équipe de direction, les salariés et les bénévoles soient capables de nous étonner encore dans les années à venir.

LES DIRECTEURS DES MISSIONS LOCALES A PESSAC

Café des métiersJ’accueillais ce soir, dans l’amphithéâtre du Centre Vincent Merle, L’association nationale des directeurs des Missions Locales qui terminaient leur assemblée générale avant les deux journées professionnelles de formation de cette fin de semaine, sur le thème : Nouveaux territoires, nouvelles compétences : la territorialisation des missions locales en questions.

Voici mes propos : Mesdames les directrices de Mission Locale, messieurs les directeurs,

Je vous remercie de la sollicitation qui m’a été faite de venir ouvrir vos journées professionnelles demain matin avec le Directeur d’Aquitaine Cap Métiers, Jérôme Burguière. Toutefois, j’ai décliné votre invitation car au même moment, je dois ouvrir la journée d’anniversaire d’Envie Gironde, une importante structure d’insertion par l’activité économique de notre territoire. Je ne pouvais toutefois pas me résoudre à vous faire faux-bond. (suite…)

LA MISSION LOCALE DES GRAVES EN AG

St-Géry_Gradignan Ce matin, à la Chartreuse de Saint-Géry (Gradignan), se tenait l’assemblée générale de la Mission Locale des Graves.

L’année 2015, est une année de transition pour les ML car les conditions d’exercice de notre mission ont ou vont peut-être changer profondément et  cette incertitude est difficile à gérer. Ainsi la loi NOTRe, votée le 7 août 2015, autorise l’expérimentation d’une délégation du service public de l’emploi (hors Pôle Emploi) de l’Etat vers les régions. Notre président de Région y était très favorable mais semble désormais temporiser. Son représentant indiquait ce matin qu’il avait d’autres problèmes à régler. Certes, mais l’incertitude use les équipes. S’ajoute à cela les incertitudes sur les financements de l’Etat que les communes refusent de compenser.

Lire ici la question écrite de Daniel Laurent à la ministre du travail

EN VISITE A FONTAULAB

Comme Alain Rousset, vendredi 31 octobre, j’assistais à la présentation de ce projet décrit dans la lettre d’information d’UNITEC comme le nouvel accélérateur de produits numériques à destination des publics accompagnés : personnes âgées et enfants en situation ou non de handicap.

La direction de l’Établissement d’Hébergement pour Personnes Âgées Dépendantes (EHPAD) Maison de Fontaudin à Pessac, identifie un besoin de création d’un établissement Petite enfance afin d’accueillir les jeunes enfants (moins de 3 ans) de ses salariés, qui de par leurs horaires de travail élargis et leur manque de moyens n’ont pas accès aux modes de gardes classiques…  (suite…)

ORGANISATION DU COVOITURAGE

Un site de covoiturage est édité par le Conseil Régional, du Conseil Général, de la Préfecture, de la CUB et de la mairie de Bordeaux pour leurs agents mais aussi ouvert aux salariés des entreprises. Parce qu’il règle un problème pratique, il  est certainement  un élément de promotion de cette démarche.  Mais, pour aller plus loin, il pourrait également être envisagé une incitation. Je veux parler de la prise en charge éventuelle de frais de transport engagés comme cela est le cas pour les transports collectifs. En effet, les zones rurales par exemple ne disposent pas de moyens de transports collectifs efficaces pour les déplacements domicile – travail. C’est une idée qui a été émise dans le cadre d’un comité technique paritaire au Conseil Régional.  Elle me paraît sensée et j’ai demandé à ce que l’on étudie sa faisabilité. L’élue qui en a la charge a répondu favorablement lors de la dernière séance plénière du Conseil Régional.

moijecovoiture.com

COMITE DES OEUVRES SOCIALES

Lors de la signature de la convention entre la mairie et le COS découlant des nouvelles activités sociales dévolues au COS par la mairie en 2009, nous avions souligné l’insuffisance des heures de décharge et de mise à disposition de personnel. De plus, au fil des mois, il est apparu que les décharges étaient bien souvent difficiles à utiliser, les chefs de service ayant des réticences à se priver de leurs collaborateurs. Aujourd’hui, la mairie a amélioré la situation en augmentant la mise à disposition d’un mi-temps. Mais cette augmentation ne tient pas compte de l’augmentation du nombre d’agents et surtout du nombre d’agents bénéficiaires. Ce serait fait en fonction de la charge réelle soutient la mairie. Cela paraît bien difficile à évaluer compte tenu de l’imbrication de la part de décharge et de la part de bénévolat. En outre, aucun moyen n’est mis en place pour que les décharges soient effectives puisque la mairie nie l’existence du phénomène.

EMPLOIS D’AVENIR : LES NOUVEAUX EMPLOIS JEUNES ?

Le Nouveau Centre a un objectif clair et prioritaire pour les jeunes : la formation dès le plus jeune âge et aussi longtemps que possible, la plus efficace possible. Il y a environ 6 000  élèves qui « décrochent » chaque année en Aquitaine. Il y aura 4 275 emplois d’avenir. La question est de savoir si l’un peut être une réponse à l’autre.

Sans la formation, nous pensons que l’aide apportée au jeune n’est qu’un coup de pouce, voire même un mirage. Une formation, diplômante, qualifiante et certifiante peut lui ouvrir le chemin de l’employabilité et c’est bien là l’objectif à ne pas manquer. C’est pourquoi, nous insistons sur le caractère obligatoire de la formation. Aucune dérogation ne doit être possible. Chacun des acteurs doit s’engager à la rendre possible et une évaluation devra en être faite. (suite…)

LE PROGRAMME EUROPEEN D’AIDE AUX PLUS DEMUNIS

Comme l’an dernier, je vous faisais part à la fois des craintes et des espérances que nous pouvions avoir d’obtenir le maintien du Programme Européen d’Aide aux plus démunis (PEAD), suite à l’arrêt de la Cour de Justice le 13 avril 2011, je veux cette année vous faire part de la création du Fonds d’Aide aux plus Démunis qui permettra de préserver le PEAD.

Lire le communiqué des députés européens du PPE fichier pdf

Mohamed Fouad Barrada |
Journal d'1 République... |
sarkosy un espoir pour la f... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | optiqueslibérales
| Union Pour le Développement...
| Vu de Corbeil-Essonnes