Archives pour la catégorie Vie de la Région

LE « PETIT TRAIN » D’OLORON A BEDOUS

Ligne Pau-Canfranc

Ce sera finalement le 3 juillet que sera inauguré ce premier tronçon de la remise en service de la voie ferrée entre Oloron et Bedous. La Région,  dont le président a fait de cette liaison Pau – Canfranc son étendard, y a investi 105 millions d’euros pour 25 km ! Plus de 4 millions au kilomètre !

Il la qualifie d’internationale quant elle est certes touristique mais très régionale.

ASSEMBLEE GENERALE DU GARIE

AG du GARIE

 

Au Centre Vincent Merle, le réseau des structures de insertion par l’activité économique, tenait ce 7 avril 2016 son assemblée générale. Le président, Bruno Konrad, m’a demandé de dire un mot d’accueil, ce que j’ai fait avec plaisir.

C’est au nom de Franck Raynal, maire de Pessac, que je vous souhaite la bienvenue. Nous sommes heureux d’accueillir cette année encore l’assemblée générale du GARIE à Pessac. Et pour la deuxième année dans les locaux du Centre Vincent Merle, réalisation de la Région Aquitaine, qui abrite le GARIE à côté d’Aquitaine Cap Métiers.

Pessac est une ville résolument engagée et depuis longtemps dans le soutien à l’insertion par l’activité économique. Au sein de ma délégation d’adjointe à l’économie, l’emploi et la formation, la mission insertion professionnelle de la ville travaille en partenariat avec les acteurs locaux et ils sont nombreux : Envie Gironde, l’AIPAC, Bâti-action, Alliance Rive-Gauche, Fringuette et les deux groupements d’employeurs pour l’Insertion et la Qualification. Nous avons aussi la chance d’avoir ATIS (association territoires et innovation sociale), la structure porteuse de la Fabrique à initiatives, qui fait émerger des projets à partir des besoins identifiés sur le territoire Aquitain et qui depuis 2014, a créé un Incubateur d’Innovation Sociale en réponse aux sollicitations de porteurs de projets souhaitant un accompagnement adapté à leur projet de création d’entreprises innovantes et d’utilité sociale.

Chacun reconnaît aujourd’hui l’intérêt et surtout l’efficacité des structures d’insertion par l’activité économique. Toutefois, le contexte économique et politique les contraint pour le moins à s’adapter, s’adapter à un public en difficulté toujours plus nombreux et plus éloigné du marché du travail, s’adapter à la diminution des subventions, s’adapter au nouveau contour de la région, s’adapter aux exigences de l’Etat, s’adapter aux transformations en matière de formation professionnelle, … autant de défis à relever. Je vous souhaite donc, au-delà de l’assemblée générale statutaire, une matinée de travail très fructueuse.

PRESIDENT EN CAMPAGNE

En séance plénière du Conseil Régional, l’exécutif nous propose de voter un partenariat avec l’entreprise Fonroche, installée à Roquefort en Lot et Garonne, dont le secteur d’activité sont les énergies renouvelables.

Pas de désaccord sur le principe. Pourtant j’intervenais. Dans la constitution du comité de pilotage, le respect des électeurs, voudrait que le nom du représentant de la Région ne soit pas donné comme s’il n’y avait pas d’alternative possible. Le représentant de la Région devrait être son président ès qualité et non intuitu personae ! Ce serait élégant !
Cela m’a rappelé la création du syndicat mixte du Bourgailh. Dans le même temps, on nous annonçait en conseil municipal la prochaine assemblée générale constitutive du syndicat mixte et on nous distribuait une plaquette sur laquelle le président était clairement identifié. Et oui c’était le même : Alain Rousset.

Mais cette fois-ci, à ma demande, le président de la Région a accepté de retirer son nom de la délibération.

SEANCE PLENIERE A L’HOTEL DE REGION

150316_plénière
Le président, en permanence en campagne, présente des « communications », véritables bilans à son avantage, avant que les évaluations en soient faites, sur la politique régionale en faveur de la jeunesse par exemple.

Mes interrogations ont porté sur la place des missions locales dans la politique de la Région, aujourd’hui mais surtout demain.

Voici les termes de mon intervention :

(suite…)

ANGOULEME : LES ELUS REGIONAUX TRAVAILLENT

150307_AngoulemeSamedi studieux pour les élus régionaux des oppositions de Poitou-Charentes, Limousin et Aquitaine.

Un constat commun : les présidents socialistes des trois régions sont des « touche à tout », alors qu’il faudrait se recentrer sur nos compétences majeures.

Des objectifs communs : Faire de cette réforme, qui n’est pas la notre, une opportunités pour les territoires. Nous sommes enthousiastes !
Évaluer les politiques publiques.
Arrêter les projets dispendieux.
Favoriser un environnement propice au développement économique plutôt que subventionner les entreprises.

Une méthode de travail : nous avons mis en place des groupes de travail thématiques qui se réuniront jusqu’au mois de juin pour proposer les éléments fondamentaux d’un projet pour la grande région que nous serons dès le 1 janvier 2016.

 

LES ELECTIONS REGIONALES, NE LES OUBLIONS PAS.

Nous sommes tous en campagne pour les élections départementales. Et pourtant, un tiers des français n’en n’ont pas encore entendu parlé !

Alors, les élections régionales … qui peut bien y penser ? Nous, les élus régionaux avons proposé aux journaux un communiqué de presse cosigné des membres des groupes d’opposition des trois régions qui vont fusionner : Aquitaine, Poitou-Charentes et Limousin pour donner … une région dont on ne connaît même pas le nom !

Lire le communiqué de presse fichier pdf

INAUGURATION DU CENTRE VINCENT MERLE

ACM_photo

Le 6 novembre 2014, les nouveaux bâtiments de l’agence régionale Aquitaine Cap Métiers ont été inaugurés avenue de Canéjan à Pessac, en présence de Franck Raynal, maire de Pessac. Il s’agit d’une réalisation de la Région Aquitaine pour l’orientation, la formation et la connaissance des métiers. Pour notre service d’insertion professionnelle, c’est un atout majeur du territoire. Nous nous en sommes d’ailleurs saisi très rapidement puisque la première journée de notre traditionnel tremplin pour l’emploi aura lieu dans ses locaux le 2 décembre prochain.

RECONVERSION DU SITE THALES DE PESSAC

Le président de la Région soumet ce jour un accord cadre à signer avec THALES. Dans cet accord cadre, pas d’intervention financière, pas d’engagements réciproques et beaucoup d’actions citées qui sont déjà en cours. Alors quel est le véritable enjeu ? C’est un enjeu électoral pour Monsieur Rousset qui vient se mettre en dernière place dans la liste de notre maire sortant qui peut ainsi écrire dans le programme électoral : » le site bénéficiera de la naissance d’un pôle d’innovation industrielle, grâce à un travail partenarial  de la ville de Pessac, la CUB la Région Aquitaine et Thales, renforçant ainsi l’attractivité de Pessac. »
Et les arguments pour repousser cette délibération après les municipales étaient pourtant nombreuses. Mais mes collègues ont craint, qu’habile à manier la mauvaise foi, (suite…)

PRENDRE LE POUVOIR

Séance plénière à la Région : Il n’y a pas de pilote dans l’accompagnement des chômeurs dit le président en introduction de la séance. Et puisqu’il y a une place libre, le président de la Région ambitionne de la prendre car c’est bien d’ambition qu’il s’agit. Toujours en avance de phase !

Lire la motion PS PRG déposée pour la séance plénière de ce jour au Conseil Régional.fichier pdf  dont le président dit lui-même qu’il l’a commise.

EUROPASS MOBILITE

Europass mobilité

Europass mobilité

J’ai eu le plaisir vendredi d’être invitée par le Lycée Saint-Vincent de Paul, à la cérémonie de remise du livret Europass mobilité à 13 de leurs élèves, en ma qualité de conseillère régionale d’Aquitaine.

Voici une partie de mon intervention :

Je voudrais vous dire combien la Région Aquitaine est fière que de jeunes lycéens saisissent les chances que leur offre l’Europe. C’est pour cela qu’elle participe, à sa mesure, au soutien des initiatives de l’Europe dans le cadre du plan pour la  jeunesse.
« Plus on échange et plus on a de chance de réussir à construire un projet commun », disait hier au soir, lors d’un débat avec de jeunes étudiants, Antoine Godbert, directeur de l’Agence 2E2F (Europe-Education-Formation-France). C’est pour cela que l’Europe, jeudi, a voté des crédits supplémentaires pour son plan en faveur de la jeunesse : 6 milliards d’euros seront consacrés à la « Garantie Jeunesse » pour favoriser l’emploi et la formation des jeunes. C’est aussi pour cela que la Région a décidé, pour 2014, d’élargir ses interventions sur la mobilité à tous les lycéens qui doivent effectuer un stage professionnel obligatoire durant leur cursus scolaire, y compris donc, aux élèves de bac technologique.  L’objectif est de permettre aux lycéens de développer une meilleure connaissance de l’environnement européen et de favoriser ainsi une insertion professionnelle plus performante…

12345...7

Mohamed Fouad Barrada |
Journal d'1 République... |
sarkosy un espoir pour la f... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | optiqueslibérales
| Union Pour le Développement...
| Vu de Corbeil-Essonnes